Solène Mignon, doctorante en charge de la scène de la parentalité, a participé au projet d’enquête participative du journal indépendant belge Médor sur le thème de « l’hypersurveillance familiale », notamment autour de la question du changement du regard social sur l’enfant. L’enquête est ouverte pendant tout l’été et les premières analyses seront publiées en septembre.

Lire l’article